Contact
Retour

Préjudice économique : gain de cause face à une assurance

Préjudice économique : gain de cause face à une assurance

Dans le cadre de notre activité en dommages corporels / accident de la circulation, le cabinet a eu l’honneur de défendre la veuve d’un homme décédé dans un tragique accident de moto alors qu’il circulait paisiblement sur une route de montagne sinueuse.

 

En plus de la douleur évidente liée au deuil de son époux, cette dame a dû faire face à des mutuelles et compagnies d’assurances pour le moins indélicates, qui pour l’une lui refusait le bénéfice du capital décès pourtant bien souscrit par son mari de son vivant et qui pour l’autre, tentait de minimiser le montant des dommages et intérêts dus au titre de son préjudice économique auquel elle pouvait légitimement prétendre.

 

C'est dans ces circonstances que le cabinet est intervenu.

 

À l’issue de notre intervention, nous sommes parvenus à obtenir un montant d’environ 45.000 euros au titre du capital décès et un montant d’environ 180.000 euros au titre du préjudice économique subi par cette dame du fait du décès accidentel de son mari alors que l’assurance proposait initialement un montant d’environ 100.000 €.

 

Après plusieurs mois de travail et d’argumentation, nous sommes donc enfin parvenus à un accord avec les compagnies.

 

Si les montants obtenus n’effacent en rien l’affliction inhérente à la perte d’un être cher, ils constituent tout de même l’expression de la reconnaissance « institutionnelle » de la situation de la victime (qui dans le cadre d’un accident n’est pas seulement la personne qui circulait, mais aussi ses proches) et d’autre part, un palliatif concret à la perte de niveau de vie de la famille du proche décédé.

 

En cas d’accident de la circulation, les compagnies d’assurances essaient bien trop souvent de minimiser les montants dus au titre des préjudices subis par les victimes.

 

Il est dans ce cas vivement conseillé de faire appel à un avocat qualifié en réparation du préjudice corporel.

 

En effet, l’intervention d’un avocat permet quasi systématiquement d’obtenir une meilleure indemnisation que lorsque la victime se retrouve seule face à la compagnie.

 

Cette affaire n’en est qu’un bien triste exemple supplémentaire.

Contactez-moi